Views: 750
Attachments: 0
Related Articles: 0
Feedback: 0
Helpful: 0
Not Helpful: 0
File Attachments
No attachments were found.

Ottawa Adult Down Syndrome Medical Clinic

  • Author: Marianne Léger
  • Create Time: 10/20/2012 06:50:50
  • Last Update Time: 12/03/2014 14:11:24

PLEASE NOTE THAT THE ADULT DOWN SYNDROME MEDICAL CLINIC IS NOT CURRENTLY TAKING PATIENTS.

La version française suivra.

The Ottawa Adult Down Syndrome Medical Clinic

Dr. Pothos, the Director of the Down Syndrome Clinic at CHEO recognised the lack of medical follow up for her patients after the age of 18.   Dr. Louise Poirier-Groulx, an Ottawa physician and psychotherapist, was equally concerned, and on 16 June 2003 opened the Ottawa Adult Down Syndrome Medical Clinic, a first of its kind in Canada.  The following year, another clinic opened at the National Down Syndrome Research Foundation in Vancouver.  In January 2006, I joined Dr. Poirier-Groulx, providing medical care while Dr. Poirier-Groulx provides psychotherapy to our clients and their families.  I had already been providing medical care to adults with intellectual disabilities. I have been on the Board of l’Association pour l’intégration sociale d ‘Ottawa since 1997 and understand well the social and political issues of people and families with Down syndrome.  I was also involved with the closing of the institutions in Ontario.

The mandate of the Adult Down Syndrome Clinic is to provide specialized bilingual medical care to adults with Down syndrome.  We also welcome medical students, residents and nurses with special interest in Down syndrome.  Adults with Down syndrome have a higher risk of developing certain medical conditions and need special preventive care.  Besides prevention, some patients present complex physical and/or behavioural symptoms. It is often difficult for our patients to express clearly what they “feel” physically and emotionally. What they are feeling can sometimes present as an aberrant behaviour which will improve when the cause is treated.  I have seen patients presenting behaviours such as the following:

“Mary is not eating and has lost weight and is having tantrums”;

“Bill is crying, does not want to wash, and does not want to do activities he previously loved”.

I have found these symptoms can be related to various conditions such as thrush (yeast in the mouth), acid reflux, food allergies, and many others.  As well, symptoms can often be related to depression, since, as our clients age, they face losses of siblings moving away, or the death of a parent or a friend.

I have found that there is a lack of information regarding the care of adults with Down syndrome.  Therefore, in future editions of the DS Express, I will provide additional information on this subject. 

By Suzanne Rydzik, B.Sc., M.D., C.C.F.P.

Ottawa Adult Down Syndrome Clinic

333 Preston St. Suite 601

Ottawa    ON   K1K 2T9

TN:  613 235 8079

 
La Clinique médicale pour adultes avec le syndrome de Down d’Ottawa

La Dre. Pothos, directrice de la Clinique du syndrome de Down au CHEO constatait le manque de suivi pour ses patients après l’âge de 18.   La Dre. Louise Poirier-Groulx, un médecin et psychothérapeute, était également soucieuse du problème, et le 16 juin, 2003 la Clinique médicale pour adultes avec le syndrome de Down d’Ottawa ouvrait ses portes, une première de ce genre au Canada. L’année suivante, une autre clinique ouvrait ses portes au « National Down Syndrome Research Foundation » à Vancouver.  En janvier 2006, je me suis affiliée avec la Dre. Poirier-Groulx, afin de prodiguer des soins médicaux, tandis que la Dre. Poirier-Groulx offrait de la psychothérapie à nos clients et à leurs familles. Je donnais déjà des soins médicaux aux adultes avec des déficiences intellectuelles. Je siège au Conseil de l’Association pour l’intégration sociale d‘Ottawa depuis 1997, et je comprends bien les problèmes sociaux et politiques des personnes trisomiques et de leurs familles. J’ai aussi participé à la fermeture d’institutions en Ontario.

Le mandat de la Clinique pour adultes avec le syndrome de Down est de prodiguer des soins bilingues en médecine spécialisée aux adultes trisomiques. Nous accueillons aussi des étudiants en médecine, des résidents et des infirmières qui ont un intérêt spécial pour le syndrome de Down. Les adultes trisomiques ont un risque plus élevé de développer certaines conditions médicales et nécessitent des soins préventifs spéciaux.  En plus de la prévention, certains patients présentent des symptômes et comportements physiques complexes. Il est souvent difficile pour nos patients d’exprimer clairement ce qu’ils « ressentent » physiquement et émotionnellement. Souvent, ce qu’ils ressentent peut se s’exhiber comme un comportement aberrant qui s’améliore lorsqu’on en traite la cause. J’ai vu des patients qui affichent les comportements suivant :

« Marie ne mange plus, perd du poids et fait des excès de colère »;

« Gilles pleure, ne veut pas se laver, et ne veut plus pratiquer les activités qu’il aimait auparavant. ».

J’ai trouvé que ces symptômes peuvent être apparentés à différentes conditions telles que le muguet (champignons dans la bouche), le reflux gastrique, les allergies alimentaires, et bien d’autres. De plus, les symptômes peuvent souvent être reliés à la dépression, puisqu’à mesure que nos clients vieillissent, ils doivent faire face à la perte de membres de la famille qui s’éloignent, ou la mort d’un parent ou un ami.

Je trouve qu’il y a un manque d’information en ce qui concerne le soin des adultes trisomiques. Par conséquent, dans les numéros à venir du DS Express, je vous fournirai des informations supplémentaires à ce sujet. 

Par Suzanne Rydzik, B.Sc., M.D., C.C.F.P.

La Clinique pour adultes avec le syndrome de Down d’Ottawa

333, rue Preston, Pièce 601, Ottawa    ON   K1K 2T9

TN : 613 235 8079

Post Feedback
This article is:
Name: *
Email: *
Comment:
Verification Code: *
*Required Field
Related Articles
No Related Articles were found.